Farag et Perry s'imposent à San Francisco

Publié le : 03/10/2018 08:51:03
Catégories : L'actualité du squash

 

Sarah-Jane Perry et Ali Farag, lauréats du NetSuite Open 2018 (Crédit photo : PSA World Tour) 

Gros plan : Farag bat El Shorbagy, doublé pour Perry 

Alors que l'US Open débute samedi, la tournée Américaine a démarré à San Francisco. Sarah-Jane Perry a causé une petite surprise en battant Raneem El Welily pour conserver son titre, alors qu'Ali Farag est sorti vainqueur du choc face à Mohamed El Shorbagy.

On connaissait l'histoire d'amour entre Grégoire Marche et l'open international de squash de Nantes, il y a maintenant celle de Sarah-Jane Perry à San Francisco. Finaliste pour sa première participation en 2015, l'Anglaise y avait remporté le plus grand titre de sa carrière il y a douze mois, grâce à des succès sur Laura Massaro et Nicol David. Elle a récidivé cette année, alors que le prize money avait quasiment doublé et qu'elle n'était donc pas favorite. Après avoir sorti Joelle King (4ème) en quart de finale puis Annie Au (11ème) en demi, la n°8 mondiale a créé l'exploit en finale en battant la joueuse en forme du moment, Raneem El Welily (2ème). Impressionnante le début du tournoi, l’Égyptienne a pourtant été menée 2 jeux à 0 par Perry, avant de revenir au score. Mais c'est l'Anglaise qui a dominé le cinquième jeu, menant 10-4 avant de conclure sur sa quatrième balle de match. « Je suis sans voix, » a-t-elle déclaré. « Raneem m'a fait énormément travaillé, et j'ai dû jouer aussi intelligemment que possible. J'étais vraiment fatiguée dans le cinquième jeu, mais d'un autre côté je savais que je jouais bien et que je devais continuer à suivre ma stratégie. Quand j'ai mené 10-4, elle a commencé à revenir en rentrant quelques coups incroyables, et il y avait donc autant de soulagement que de joie à la fin. » La tête de série n°1 est également tombée chez les hommes, avec la victoire d'Ali Farag sur Mohamed El Shorbagy. C'est la première fois que le n°2 mondial bat son grand rival depuis près d'un an et son succès à l'US Open, qui commence justement samedi. Après avoir perdu deux premiers jeux très serrés, le n°1 mondial a réduit l'écart mais c'est finalement Farag qui a conclu dans le 4ème jeu (11-9), remportant ainsi son premier titre depuis le Swedish Open en février. « Contre Mohamed, je devais être à mon meilleur niveau, » a déclaré le vainqueur. « C'est un battant, et il l'a prouvé en revenant dans le quatrième jeu alors que j'étais devant au score. J'avais très bien démarré la saison dernière mais je n'avais pas été capable de maintenir ce niveau par la suite. Je dois gagner en régularité, et j'ai donc hâte de défendre mon titre à l'US Open. Ma victoire l'an dernier en même temps que Nour (NDLR : El Tayeb, son épouse) est jusqu'à maintenant le plus grand souvenir de ma carrière. »

En demi-finale, Farag avait sauvé deux balles de match avant de s'imposer face à Grégory Gaultier (Crédit photo : Oracle NetSuite Open)

Auparavant, Ali Farag avait sorti Grégory Gaultier (7ème) au bout du suspense en demi-finale. À 10-8 pour le Français dans le cinquième jeu, l’Égyptien a sauvé deux balles matches avant de s'en procurer une à 11-10, puis de convertir sa deuxième occasion (13-11). Malgré la défaite, Gaultier a levé les doutes sur sa forme actuelle, après un exercice 2017-2018 gâché par les blessures. « Il m'a dominé pendant la majeure partie du match, » disait Farag après sa victoire. « Mais ce n'est pas toujours le meilleur joueur qui sort vainqueur. » « Je me suis bien préparé cet été, » affirmait le "French General" après sa victoire expéditive contre Simon Rösner (5ème) en quart de finale. « Je fais tout ce que je peux pour rester au niveau des plus jeunes, et montrer que même à mon âge je peux revenir à mon meilleur niveau. J'espère que je vais être épargné par les pépins cette année, car j'ai encore des choses à accomplir. » Outre Gaultier, cinq autres Tricolores étaient présents sur la côte ouest Américaine. Camille Serme (5ème) n'a pas totalement confirmé son bon début de saison : après une victoire convaincante contre Amanda Sobhy (18ème), elle s'est inclinée face à Annie Au (11ème), sur laquelle elle avait pourtant nettement le dessus récemment. Deux fois en tête au score, Serme n'a pas réussi à conclure. « Camille s’est battue mais s’est frustrée en ne parvenant pas à mettre en place son jeu, » indique son entraîneur Philippe Signoret. « Elle a perdu sa lucidité au fur et mesure des balles lobées qui l’obligeaient à volleyer encore et encore dans des positions difficiles. A 6-6 dans le 5ème, la crispation a été la plus forte et elle a commis de nombreuses fautes. Une défaite sur une joueuse très en forme cela arrive, il faut repartir et cela dès l’US Open la semaine prochaine. » Sa coéquipière en équipe de France Coline Aumard (34ème) avait signé l'une des plus belles performances de sa carrière au premier tour en sortant Olivia Blatchford (14ème), avant de céder en 1/8è de finale face à Alison Waters (10ème). Sa raquette Eye rackets V Lite 110 Control est disponible sur My Squash. Chez les garçons, Mathieu Castagnet (26ème) avait remporté le match franco-français face à Lucas Serme (35ème), avant de passer tout près d'une "perf" contre Diego Elias (11ème). Enfin, Grégoire Marche (29ème) peut être satisfait de son tournoi : après une très belle victoire 3-0 face au solide Gallois Joel Makin (38ème), il a posé des problèmes au numéro 1 mondial Mohamed El Shorbagy avant de s'incliner 13-11 au quatrième jeu.

Les autres news de la semaine du squash

--- Deux tournois nationaux avaient lieu dans l'hexagone le weekend dernier. Déjà vainqueur à Clermont puis au PSA Closed d'Aix, Christophe André (13ème français) a remporté sa troisième victoire en septembre et confirme son retour en forme. Il n'a pas perdu le moindre jeu aux Escures (Brive), s'offrant tout d'abord Benjamin Aubert (n°9) en demi puis Sébastien Bonmalais (n°8) en finale (à signaler que ce dernier avait réalisé une superbe performance dans la semaine pour ses débuts en Premier Squash League, en battant le n°45 mondial Ben Coleman). Chez les femmes, on a assisté à une finale entre médaillées mondiales à Nancy : pour son premier tournoi en métropole depuis 2013, Mélissa Alves a battu sa coéquipière en équipe de France Énora Villard, en trois jeux disputés. Les prochaines épreuves du circuit national auront lieu le troisième weekend d'octobre : au Jeu de Paume pour les filles, et à Gradignan (Bordeaux) pour les garçons. 

La Guyanaise Mélissa Alves et le Réunionnais ont fait briller les couleurs des DOM-TOM le weekend dernier (Crédit photo : Pôle France Créteil/Squash des Escures)

--- Outre le NetSuite Open, deux autres tournois avaient lieu en Amérique du Nord sur le circuit PSA la semaine dernière. À Charlottetown (Canada, 11 000 $), Vikram Malhotra a tout d'abord pris sur sa revanche sur Alfredo Avila, qui l'avait battu quelques jours auparavant à la NASH Cup, avant de stopper le champion du monde junior Mostafa Asal en finale. À 28 ans, l'Indien (élève de Thierry Lincou) remporte son septième titre. Revanche également pour Juan Camilo Vargas à The Plains face à Chris Binnie, et le Colombien a ensuite battu Shahjahan Khan en finale pour soulever son deuxième trophée en PSA.

L'Indien Vikram Malhotra s'est imposé au Canada (Crédit photo : PSA World Tour)

--- La Professional Squash Association a publié les nouveaux classements mondiaux lundi matin. Grâce à sa finale en Chine début septembre, Camille Serme dépasse Joelle King et se hisse à la 4ème place, son meilleur rang depuis janvier. L'évènement est la sortie du top 10 de Nicol David : n°1 de 2006 à 2015, la Malaisienne en faisait partie depuis 177 mois ! Le top 3 est toujours 100 % Égyptien mais Raneem El Welily n'est plus très loin de la numéro 1 mondiale Nour El Sherbini. Du côté des autres Françaises, Coline Aumard reste à la 34ème place, les points de son 1/8è de finale à San Francisco n'ayant pas encore été comptabilisés. Énora Villard atteint le meilleur classement de sa carrière et se rapproche lentement mais sûrement du top 50 (60ème), alors que la progression du mois est à mettre au crédit de Mélissa Alves : son quart de finale à la NASH Cup lui permet de gagner 63 places (139ème). Les deux autres "Américaines" - Marie Stéphan et Julia Le Coq - gagnent également une quarantaine de places. Chez les hommes, pas de changement tout en haut du classement. Le top 4 est composé de quatre Égyptiens, et Mohamed El Shorbagy est largement en tête. Derrière Grégory Gaultier (7ème), on note quelques mouvements : fort de sa victoire en Chine, Mohamed Abouelghar réintègre le top 10 au détriment de Ramy Ashour (qui recule au 15ème rang). Plusieurs joueurs du top 25 atteignent le meilleur classement de leur carrière : Saurav Ghosal (11ème), Raphael Kandra (19ème), Declan James (20ème) et Abdulla Al Tamimi (24ème). C'est également le cas pour des joueurs Français, Lucas Serme (32ème), Baptiste Masotti (76ème), Sébastien Bonmalais (92ème) et Benjamin Aubert (111ème).

Les classements mondiaux de septembre (Crédit photo : PSA World Tour)

Les rendez-vous squash de la semaine

--- Nous y reviendrons dans le prochain blog en début de semaine prochaine : l'US Open, qui débute ce weekend à Philadelphie, est le premier tournoi Platinum (anciennement World Series) depuis que la PSA a lancé la nouvelle mouture de son circuit début août. Quatre Français seront en lice samedi pour les 1/32è de finale : Lucas Serme face à Karim Ali Fathi, Grégoire Marche vs. Chris Simpson (avec la perspective de retrouver Grégory Gaultier), Mathieu Castagnet face à la wild card Andrew Douglas et Coline Aumard contre Julianne Courtice. Outre Gaultier, Camille Serme est l'autre Tricolore exemptée de premier tour et affrontera Reeham Sedky ou Hania El Hammamy dimanche. On connaît déjà certaines affiches des 1/16è de finale chez les hommes, et certaines sont très alléchantes, avec en point d'orgue le tenant du titre Ali Farag contre Paul Coll. L'an dernier, l’Égyptien et son épouse Nour El Tayeb avaient marqué l'histoire du sport en devenant le premier couple marié à remporter un tournoi majeur en même temps. (voir le blog du 15 octobre 2017).

L'US Open débute samedi à Philadelphie (Crédit photo : PSA World Tour)

Pendant ce temps, une petite dizaine de Français sera en Allemagne pour le 21ème International German Masters Championships. Les meilleures chances de médaille reposent sur Nicolas Barbeau, Bertrand Tissot et Caroline Grangeon. Enfin - et nous y reviendrons également la semaine prochaine - le squash est pour la première fois sport de démonstration aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, à partir de dimanche à Buenos Aires. Le Français Toufik Mekhalfi fait partie des 38 jeunes de moins de 18 ans sélectionnés, alors que cet évènement est une étape importante dans la candidature olympique de la discipline en vue de Paris 2024. 

Résultats

PSA

  • Aspin Kemp & Associates Aspin Cup 2018 (Charlottetown, Canada) - 11 000 $ (hommes)

Vainqueur : Vikram Malhotra (Inde)

  • Wakefield PSA 2018 (The Plains, États-Unis) - 5 500 $ (hommes)

Vainqueur : Juan Camilo Vargas (Colombie)

  • Oracle NetSuite Open 2018 (San Francisco, États-Unis) - 118 000 $ (hommes) + 88 000 $ (femmes)

Vainqueurs : Ali Farag (Égypte) et Sarah-Jane Perry (Angleterre)

France

  • Open national masculin des Escures (Brive) - 2500 euros (hommes)

Vainqueur : Christophe André (Mulhouse)

  • Open national féminin Les Mirabelles (Maxeville) - 2000 euros (femmes)

Vainqueur : Mélissa Alves (Créteil)

Autres

  • 25ème Championnat d'Asie junior individuel (Chennai, Inde) - hommes et femmes

Vainqueurs : Abbas Zeb (Pakistan) et Chan Yiwen (Malaisie)

Agenda

PSA

  • Texas Open Men's Squash Championships (Houston, États-Unis) - 3 au 7 octobre - 11 000 $ (hommes)
  • FS Investments US Open Squash Championships 2018 (Philadelphie, États-Unis) - 6 au 13 octobre - 169 000 $ (hommes) + 169 000 $ (femmes)

Français engagés : Grégory Gaultier, Mathieu Castagnet, Grégoire Marche, Lucas Serme (hommes), Camille Serme, Coline Aumard (femmes)

Autres

  • 21st International German Masters Championships 2018 (Hambourg, Allemagne) - 5 au 7 octobre - hommes et femmes

Français engagés : Caroline Grangeon (+35F), Lidia Petruzzellis (+40F), Bertrand Tissot (+40H), Nicolas Barbeau (+45H), Jennifer Corigliano (+45F), Sylvie Lacoste (+50F), Olivier Collignon (+50H), Dominique Dautremont (+60H), Gérard Sidoun (+60H), Bernard Burkhart (+65H)

  • Jeux Olympiques de la Jeunesse (Buenos Aires, Argentine) - 7 au 12 octobre

Français présent : Toufik Mekhalfi

    Partager ce contenu

    Ajouter un commentaire

    Vous devez être enregistré
    Clic here to registered

    Paramètres

    Menu