Mathieu Castagnet et Camille Serme champions de France 2018

Publié le : 15/04/2018 19:22:07
Catégories : L'actualité du squash

Mathieu Castagnet maitre à Wimbledon

Les six médaillés du championnat de France 2018 (Crédit photo : Fédération Française de Squash) 

Gros plan : Castagnet et Serme récupèrent leur titre, Créteil truste les podiums

Logique respectée au championnat de France Élite à Montpellier, avec la victoire des favoris Camille Serme et Mathieu Castagnet. Absents l'an dernier, ils récupèrent leur titre et peuvent se projeter sur l'open d'El Gouna, qui commence mercredi.

En l'absence de Grégory Gaultier (qui n'a pas disputé les cinq dernières éditions du championnat de France), Mathieu Castagnet était le favori logique chez les hommes, surtout après son succès à Wimbledon il y a quelques semaines. Le joueur du Mulhouse Squash Club a honoré ce statut, se montrant très solide tout le weekend dans l’Hérault, notamment lors de la finale face au tenant du titre Lucas Serme, qu'il a dominée de bout en bout. Si ce n'est en début de troisième jeu, mais Castagnet a appuyé sur l'accélérateur, remportant les 10 derniers points alors qu'il était mené 6-1. « J'ai vécu un an et demi de galères, que ce soit physiques mais aussi psychologiques. » disait le numéro 2 français quelques secondes après sa victoire, en référence aux pépins qu'il a endurés à partir du printemps 2017. « Quand tu enchaînes les blessures, la seule question que te pose les gens, c'est 'qu'est-ce que tu vas faire de ta vie maintenant ?' (rires). Mais j'ai toujours cru en mes capacités à revenir, et je remercie toutes les personnes qui m'ont aidé et soutenu. Avec Lucas, on a toujours eu de grosses batailles, mais encore une fois ça a tourné dans mon sens aujourd'hui (NDLR : il n'a jamais perdu contre le joueur de l'US Créteil). Je suis ravi de ce troisième titre, et je vais essayer de rester à ce niveau quelques années, même si la relève arrive derrière. » À l'image de Benjamin Aubert (20 ans), invité surprise sur le podium. Vainqueur d'Auguste Dussourd (n°5) en quart de finale, le pensionnaire du pôle d'Aix-en-Provence s'est logiquement incliné ensuite contre Castagnet, mais il a causé la sensation en chipant la médaille de bronze à Grégoire Marche (en difficulté tout au long du tournoi, et visiblement touché physiquement en fin de match). La dernière fois qu'un joueur aussi jeune avait fini dans le top 3 national, c'était en 2003 avec la troisième place de Grégory Gaultier : phénomène inégalé de précocité, l'actuel numéro 3 mondial était déjà monté sur le podium lors des trois éditions précédentes ...

Mathieu Castagnet maitre à Wimbledon

Avec quatre médailles, l'US Créteil est le grand gagnant de ces championnats de France (Crédit photo : US Créteil Squash)

Pas de doublé inédit pour la famille Serme, mais Camille - sœur aînée de Lucas - avait auparavant remporté son neuvième titre de championnat de France, se rapprochant à deux unités du record de Corinne Castets et Isabelle Stoehr. Sa finale contre Coline Aumard a été un peu décousue, sans doute parce que les deux joueuses ne l'ont pas abordée dans les meilleures dispositions. « Je ne suis pas débordante d'énergie mais je me suis sentie de mieux en mieux au fil des matches, » indiquait Serme, qui est arrivée malade à Montpellier, après sa victoire en quatre jeux. « Mais Coline n’était pas au top de sa forme non plus (NDLR : la numéro 2 française a été conduite à l'hôpital en raison d'un malaise après son quart de finale). On a donné ce que l’on avait aujourd’hui, et je suis contente de remporter ce titre même si je ne pense pas spécialement au record. » Elle va maintenant se projeter sur la fin de saison sur le circuit international, où ses résultats n'ont pas été à la hauteur de ses attentes dernièrement. « Je me suis un peu perdue, en tentant de choses un peu différentes et en oubliant mon identité. Je dois repartir sur mon jeu basé sur l'attaque et la volée, car c’est comme ça que j'ai obtenu mes plus belles victoires. » Créteil a profité de cette compétition pour asseoir sa domination sur le squash féminin français : d'après nos archives, c'est la première fois qu'un même club monopolise les trois places sur le podium, grâce à la victoire d'Énora Villard lors de la petite finale face à Chloé Mesic.

Les autres news de la semaine du squash

--- Mélissa Alvès et Marie Stéphan sont coéquipières depuis quatre ans à l'université de Pennsylvanie (les deux joueuses achèvent leur cursus à la fin de l'année scolaire). Hasard du tirage au sort, elles se sont affrontées en qualifications de l'open de Richmond (10 000 $) cette semaine, comme il y a trois ans ! C'est Stéphan qui s'était imposé en cinq jeux, mais cette fois-ci Alvès a pris sa revanche sur le même score, alors qu'elle était menée 2-1. La Guyanaise allait ensuite ne laisser aucune chance à Emilia Soini (n°64 mondiale), avant de s'incliner avec les honneurs en quart de finale face à la championne du monde Rowan El Araby (en 4 jeux, après avoir eu des opportunités de mener 2-1). C'est de bon augure en vue du championnat d'Europe par équipe (début mai en Pologne) pour lequel Alvès a été sélectionnée pour la deuxième année consécutive. Ce n'est pas l’Égyptienne El Araby qui a remporté le tournoi mais une autre joueuses des "Penn Quakers", Reeham Sedky. Ceux qui suivent le squash de près connaissent le talent de cette joueuse de 20 ans, vice-championne des États-Unis il y a quelques semaines. Celle qui est surnommée "The Hammer" - en raison de sa frappe surpuissante - a confirmé son potentiel en remportant son premier tournoi sur le circuit international.

Mathieu Castagnet maitre à Wimbledon

Mélissa Alvès et Marie Stéphan (ici lors d'un tournoi en Guyane) se sont affrontées cette semaine aux États-Unis (Crédit photo : la1ere.francetvinfo.fr)

--- Privée de médailles dans les épreuves de simple, l'Australie - pays hôte des Jeux du Commonwealth - a vibré lors du double. Le fait marquant est venu avec le titre de David Palmer, associé à Zac Alexander chez les hommes. Déjà vainqueur il y a quatre ans avec Cameron Pilley, l'ancien numéro 1 mondial et champion du monde de squash, âgé de 41 ans, est plus que jamais recordman du nombre de médailles (9). « Je l'avais dit il y a un an et demi, dès que j'avais annoncé ma participation, » a-t-il déclaré après leur succès contre les Anglais Selby et Waller. « Je n'étais pas là pour faire de la figuration. On est un passé un peu inaperçus avec Zac pendant la semaine, c'était un avantage de ne pas avoir de pression. Le tableau nous a été favorable, et on a su élever notre niveau au moment opportun. On n'a pas joué notre meilleur squash en finale, mais on a su trouver les solutions. En ce qui me concerne, c'était définitivement mes derniers Jeux, donc c'est la fin rêvée ! » L'héroïne de ces Jeux est sans aucun doute Joelle King. Déjà sacrée en simple lundi, la Néo-Zélandaise a remporté le double féminin avec Amanda-Landers-Murphy, mais aussi le bronze en mixte avec Paul Coll, également finaliste en simple. D'autres joueurs ont raflé plusieurs médailles : l'Australienne Donna Urquhart (or avec son cousin Cameron Pilley, bronze avec Rachael Grinham), l'Indienne Dipika Pallikal Karthik (deux fois finaliste, avec Saurav Ghosal et Joshna Chinappa), et James Willstrop (titré en simple, bronze avec Declan James).  

Source : www.squashinfo.com

Mathieu Castagnet maitre à Wimbledon

Aux côtés de Zac Alexander, David Palmer (à gauche), David Palmer a tiré sa révérence sur un triomphe aux Jeux du Commonwealth (Crédit photo : ww.squashinfo.com)

--- Les jeunes du club de squash de Challes-les-Eaux se sont distingués le weekend dernier à l'open du Luxembourg, avec deux médailles d'argent ! Si Pablo Richet (-17 ans) s'est incliné en 4 jeux contre le Belge Thimi Christiaens, Noah Schroeder (-15 ans) est passé à deux doigts de la victoire contre le Néerlandais Rowan Damming : le vice-champion de France de sa catégorie a mené 2 jeux à 1, avant de perdre les deux derniers au tie-break (11-2, 6-11, 7-11, 15-13, 12-10).

--- Schroeder fera naturellement partie de la sélection Tricolore, qui a été annoncée plus tôt dans la semaine par la Fédération Française, pour le championnat d'Europe (10-13 mai à Malmö). Comme sur le podium du championnat de France, il sera accompagné de Laszlo Godde et Brice Nicolas, titré en décembre dernier et qui fera le déplacement depuis la Nouvelle-Calédonie. Pas de surprise chez les filles, avec la sélection de Ninon Lemarchand et Mahé Asensi. Logique respectée également en -17 ans : Toufik Mekhalfi, Manuel Paquemar, Paul Gonzalez (garçons), Cléo Jahard et Yuna Loaec (filles) ont fini dans cet ordre au championnat de France de leur catégorie il y a quelques semaines et seront présents en Suède. 

Mathieu Castagnet maitre à Wimbledon

Brice Nicolas (au centre) fera le déplacement depuis la Nouvelle-Calédonie pour le championnat d'Europe -15 ans (Crédit photo : Squash Royan)

--- S'il ne se qualifie pas pour la finale des World Series (il est pour l'instant 7ème au classement, huit places étant disponibles), Nick Matthew disputera le dernier tournoi de son immense carrière au British Open, qui a lieu du 15 au 20 mai à Hull. Pas de chance au tirage pour l'Anglais (trois fois vainqueur du tournoi), qui sera opposé au numéro 5 mondial Tarek Momen dès le premier tour. Ayant reculé au 12ème rang dans la hiérarchie mondiale du squash, c'est la première fois que Matthew n'est pas tête de série depuis 2003. Il y aura deux autres chocs Anglo-Égyptiens au premier tour : Daryl Selby - Karim Abdel Gawad et James Willstrop - Marwan El Shorbagy. S'ils réalisent l'exploit, les rivaux de toujours Matthew et Willstrop se retrouveront en 1/8è, peut-être pour la dernière fois. Tenant du titre, Grégory Gaultier sera opposé à Cameron Pilley. Chez les femmes, Camille Serme est dans le bas du tableau, avec en ligne de mire un deuxième tour contre Nicol David.

Mathieu Castagnet maitre à Wimbledon

Nick Matthew (ici lors de son dernier titre au British Open en 2012) pourra-t-il créer l'exploit pour ses adieux au public Anglais ? (Crédit photo : Jordan Mandsfield)

Les rendez-vous squash de la semaine

--- L'Open d'El Gouna commence mercredi dans la célèbre station balnéaire, avec les qualifications (auxquelles participeront Lucas Serme et Coline Aumard). Le tournoi féminin est organisé pour la première fois : l'année dernière, c'est le championnat du monde qui avait eu lieu en même temps que la compétition masculine. Tenant du titre, Grégory Gaultier est toujours à la recherche d'un titre cette saison, mais il est vrai que celle-ci a été minée par les blessures. « C'est la pire saison que j'ai vécue, » disait le Français cette semaine sur le site du PSA World Tour. « Je veux encore jouer quelques années et je me sens toujours capable de gagner de gros tournois, mais pour cela j'ai besoin que mon corps ne me lâche pas. » Le parcours théorique du French General est le suivant : le fantasque Mazen Hesham au premier tour, son compatriote Grégoire Marche (opposé à un qualifié au premier tour), Mohamed Abouelghar en quarts, puis Ali Farag (voire Tarek Momen) dans le dernier carré. Les frères El Shorbagy se retrouveraient dans l'autre demi-finale si la logique est respectée (Marwan pourrait affronter Mathieu Castagnet en 1/8è si le Français franchit le premier tour contre un qualifié), mais des joueurs comme Simon Rösner ou Karim Abdel Gawad ne l'entendent certainement pas de cette oreille. À signaler que plusieurs joueurs majeurs seront absents : le triple vainqueur Ramy Ashour (qui aurait omis de s'inscrire avant la date butoir), ainsi que la majorité des joueurs ayant disputé les épreuves de squash aux Jeux du Commonwealth - les Anglais Matthew, Willstrop et Selby, les Australiens Cuskelly et Pilley, et l'Indien Ghosal - qui ont fait l'impasse sur ce tournoi. Ce n'est pas le cas de Dipika Pallikal Karthik, adversaire de Camille Serme au premier tour. La Française pourrait retrouver ensuite Salma Hany, qui l'a battue à Macao. Avec ensuite la perspective d'affronter la numéro 1 mondiale Nour El Sherbini (qui a néanmoins un 1/8è compliqué contre Amanda Sobhy ou Tesni Evans). Les autres quarts de finale théoriques sont David - Massaro, El Tayeb - Gohar et King - El Welily. L'un des évènements du tournoi sera le retour de l'ancienne n°4 mondiale Omneya Abdel Kawy : ayant donné naissance à son premier enfant, l’Égyptienne n'est plus réapparue sur les courts depuis janvier 2017.

Mathieu Castagnet maitre à Wimbledon

L'open d'El Gouna et son cadre magnifique débute dans quelques jours (Crédit photo : World Squash)

D'autres Tricolores seront sur le court cette semaine : en PSA, Auguste Dussourd est tête de série n°2 en Irlande (10 000 $). Si tout se passe bien en début de tournoi, il pourrait affronter l'Anglais Rooney - très en vue récemment à Annecy - en demi-finale. Récemment médaillée d'argent avec l'équipe de France -13 ans au tournoi des 5 Nations, la Nîmoise Daphné Mourier dispute l'open de Norvège en -15, faute de tableau dans sa catégorie. Enfin, une grosse délégation sera à Prague pour le Czech Masters Open ce weekend. Les meilleures chances de médaille reposeront sur Caroline Grangeon, Stéphane Gallenne et Bertrand Tissot.

Résultats

PSA

  • Richmond Open 2018 (Richmond, États-Unis) - 10 000 $ (femmes)

Vainqueur : Reeham Sedky (États-Unis)

  • Hazlow Electronics Rochester ProAm 2018 (Rochester, États-Unis) - 5 000 $ (hommes)

Vainqueur : Mario Yanez (Mexique)

France

  • Championnat de France Élite (Montpellier) - hommes et femmes

Vainqueurs : Mathieu Castagnet (Mulhouse) et Camille Serme (Créteil)

Autres

  • Jeux du Commonwealth 2018 (Gold Coast, Australie) - doubles (hommes, femmes et mixte)

Vainqueurs : Zac Alexandre et David Palmer (Australie, double hommes), Joelle King et Amanda Landres-Murphy (Nouvelle-Zélande, double femmes), Cameron Pilley et Donna Urquhart (Australie, double mixte)

  • Championnat de Suisse (Uster) - hommes et femmes

Vainqueurs : Nicolas Müller et Cindy Merlo

  • Luxembourg Junior Open (Sandweiler, Luxembourg) - garçons et filles

Français engagés : -13 ans garçons - Amir Khaled (9ème) ; -15G - Noah Schroeder (2ème), Arthur Talbert (9ème), Lorick Jon (10ème) ; -17G - Pablo Richet (2ème), Grégory Malsang (8ème)

Agenda

PSA

  • Assore Balwin Gauteng Open 2018 (Johannesburg, Afrique du Sud) - 15 au 20 avril - 000 $ (hommes) + 000 $ (femmes)
  • Garavan's West of Ireland Open 2018 (Galway, Irlande) - 16 au 21 avril - 10 000 $ (hommes))

Français engagé : Auguste Dussourd (tableau principal)

  • Guatemala Open 5k 2018 (Guatemala City, Guatemala) - 16 au 21 avril - 5 000 $ (hommes)
  • Madison Open 2018 (Madison, États-Unis) - 17 au 22 avril - 5 000 $ (hommes)
  • El Gouna International Open 2018 (El Gouna, Égypte) - 18 au 27 avril - 165 000 $ (hommes) + 165 000 $ (femmes)

Français engagés : Grégory Gaultier, Mathieu Castagnet, Grégoire Marche (tableau principal hommes), Lucas Serme (qualifications hommes), Camille Serme (tableau principal femmes), Coline Aumard (qualifications femmes)

France

  • Open national masculin de Gravelines - 21-22 avril (4000 euros)
  • Open national féminin les Jupettes (Gradignan) - 21-22 avril (2200 euros)

Autres

  • Eye Norwegian Junior Open (Drammen, Norvège) - 20 au 22 avril - garçons et filles

Française engagée : Daphné Mourier (-15 ans filles)

  • Czech Masters Open (Prague, République Tchèque) - 20 au 22 avril - hommes et femmes

Français engagés : Caroline Grangeon (+35 ans femmes), Bertrand Tissot (+40 ans hommes), Didier Bazas, Stéphane Gallenne, Jean-Marc Nogueira, Nicolas Zirn (+45H), Jennifer Corigliano (+45F), Emmanuel Denis (+50H), Frédérique Leroy, Valérie Neoschil (+50F), Didier Pergue (+55H), Alain Férard (+60H), François Dupuis (+65H)

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered

Paramètres

Menu