Toute l'actualité du squash de la semaine du 13 au 19 mars

Publié le : 21/03/2017 10:19:44
Catégories : L'actualité du squash

British Open : les places de numéro 1 en jeu !

Le British Open, qui commence dans quelques minutes à Hull, est déjà dans l'absolu le tournoi le plus prestigieux du circuit, peut-être même plus que le championnat du monde. L'édition 2017 s'annonce carrément exceptionnelle, la place de numéro 1 mondial(e) étant en jeu chez les hommes et chez les femmes !

Honneur aux dames : sur le toit du monde depuis 11 mois, Nour El Sherbini entame une période décisive, puisqu'en 2016 elle avait non seulement gagné à Hull mais aussi été sacrée championne du monde en Malaisie. C'est d'ailleurs sa dernière victoire dans un tournoi majeur, même si elle est systématiquement dans le dernier carré. Sa place serait menacée dès la fin mars si elle ne prolonge pas cette série, sachant qu'elle pourrait retrouver Laura Massaro en quart de finale (l'Anglaise a remporté leur dernière confrontation au championnat du monde par équipes). En embuscade, Camille Serme et Raneem El Welily pourraient en profiter. Si l’Égyptienne – éliminée en quarts en 2016 - a occupé brièvement le toit du monde en 2015, ce serait une première pour la Française. El Welily est dans la partie de tableau d'El Sherbini, alors qu la Française devra se débarrasser de Nicol David qu'elle n'a jamais battue, puis de Nouran Gohar. Chez les hommes, en triomphant à Chicago il y a quelques semaines, Grégory Gaultier s'est également mis dans la course. Mais Karim Abdel Gawad est idéalement placé, puisqu'il lui suffit d'atteindre les quarts de finale pour détrôner Mohamed El Shorbagy, au sommet depuis 15 mois. Pour conserver sa place, le numéro 1 mondial est également obligé de conserver son titre. Pour espérer remonter sur la plus haute marche, Gaultier doit également gagner à Hull et compter sur un revers de Gawad au premier ou deuxième tour. Leur programme théorique est le suivant : pour El Shorbagy, Dessouky au premier tour, Farag en quarts puis Matthew en demi. Pour Gaultier, Rodriguez au premier tour, Pilley au deuxième, Willstrop ou Marwan El Shiorbagy en quarts puis Gawad en demi. Ce dernier joue Mosaad en ouverture puis peut-être un certain Ramy Ashour en quarts …

Si Nour El Sherbini a encore un peu de marge en tête de classement mondial, Mohamed El Shorbagy pourrait être détrôné à l'issue du British Open (Crédit photo : www.psaworldtour.com)

Sources : British Open 2017

Squashmad

Du côté des autres français : Grégoire Marche et Coline Aumard ont brillamment passé les qualifications, en prenant leur revanche contre leurs bourreaux de Chicago : Karim Ali Fathi et Samantha Cornett. Lucas Serme, Laura Pomportes et Chloé Mesic se sont arrêtés aux portes du tableau principal. Aumard joue Annie Au à 13 heures (heure française) et Marche Simon Rosner (18h45). Les autres matches : Gaultier – Rodriguez (13h45), Castagnet – Willstrop (18h45) et Serme – El Hammamy (19h30).

Très belle victoire pour Coline Aumard contre Samantha Cornett, une joueuse en grande forme (Crédit photo : Pôle France Créteil)

Aubert ouvre son compteur

Coup d'essai, coup de maître pour Benjamin Aubert. À Annecy, le pensionnaire du Pôle France d'Aix-en-Provence a remporté son premier tournoi du circuit international, pour sa première finale. Et dire que le natif d'Amiens avait failli ne pas disputer le tournoi, touché aux adducteurs. « J'ai quand même décidé de jouer, nous a-t-il confié, j'ai pris match après match en prenant soin à ne pas aggraver ma blessure, qui ne m'a pas trop gêné. Puis je me suis retrouvé en finale contre Baptiste Masotti, mon grand frère. Je suis vraiment ravi de ce premier titre, qui était l'un de mes principaux objectifs de la saison. » Masotti a chaleureusement félicité son ami, malgré la déception de sa septième finale perdue en huit tentatives. « J'ai commis trop de fautes, indique-t-il sur la page Facebook du Pôle. Je me mets la pression pour ces finales, je ne les prépare pas du tout comme les autres matches. » Pour Aubert, cette victoire pourrait servir de déclic et lui permettre d'atteindre un classement plus conforme à son niveau (il est actuellement 199ème mondial) : Grégory Gaultier lui-même dit de lui que Benjamin « a un très bon potentiel, » mais sa progression a été retardée par de multiples blessures, qui l'ont entres autres empêché de glaner le moindre titre de champion de France en jeunes ! « Il lui reste beaucoup de chemin à parcourir, raconte l'entraîneur national Renan Lavigne, dans toutes les composantes de la performance. Mais 'Benji' a une énorme soif d'apprendre et de réussir. Dans son entretien de début de saison, son objectif à long terme était on ne peut plus clair : champion du monde. »

Les membres de l'association Seynod Annecy Squash et son président Sébastien Singh peuvent se féliciter de la réussite de cette première édition, saluée par tous les joueurs. Ils se projettent déjà sur 2018, avec sans doute un prize money en hausse.

La joie de Benjamin Aubert, qui a remporté à Annecy son premier titre international (Crédit photo : Draz Foto)

Gontero et Ducos en or

La Maison du Squash à Nantes accueillait le week-end dernier le championnat de France 2ème série. Même s'il n'a pas pu disputer une compétition qu'il adore dans le club qu'il a construit en raison d'une blessure, Mathieu Fort peut se réjouir de la réussite de ce premier événement national dans ses murs. Arrivé à Nantes avec le statut de grand favori, Aurélien Gontero (Chartres) a complètement assumé son statut, ne laissant aucun jeu à ses cinq adversaires ! « Pour des raisons personnelles, je savoure plus ce titre que le précédent il y a deux ans à La Rochelle, » nous a confié le vainqueur. Aujourd'hui n°34 au classement national, le flamboyant gaucher est capable de tout sur un match : il avait par exemple battu le Finlandais Miko Aijanen (quart de finaliste du British Junior Open en 2016) en rencontres par équipes il y a quelques mois. Coup de chapeau à Stéphane Gallenne, qui remonte sur la deuxième marche du podium 18 ans plus tard. Soit exactement l'âge du médaillé de bronze, Adrien Grasser. Chez les femmes, c'est une revenante, la Réunionnaise Élodie Ducos (33 ans, licenciée à Bayonne) qui s'est imposée à l'issue d'un remarquable parcours : après avoir sortie Charlotte Demange en huitièmes, elle a brisé les rêves de Laetitia Estournes (quatre fois médaille d'argent, et en bronze cette année) en demi-finale, avant de prendre le dessus sur la jeune Bretonne Yuna Loaec (15 ans) au cours d'une finale très disputée. « Ma première pensée est allée à mon frère, » nous a-t-elle confié. Les Ducos, une vraie histoire de famille, puisque Stéphane (qui entraîne aujourd'hui Chloé Mesic) avait remporté ce titre en 2001 !

Si la victoire d'Aurélien Gontero était attendue, Élodie Ducos a déjoué les pronostics au championnat de France 2ème série à Nantes (Crédit photo : Élodie Ducos)

Résultats

PSA

  • The Wimbledon Club Squash Squared Open 2017 (Londres, Royaume Uni) – 25 000 $ (hommes)

Vainqueur : Alan Clyne (Écosse)

Alan Clyne confirme sa très bonne forme actuelle. L'Écossais a remporté le plus beau titre de sa carrière à Wimbledon. Plutôt adepte des matches à rallonge, il a dominé Saurav Ghosal en 3 jeux en demi-finale (en une heure tout de même) avant d'en faire de même contre Tom Richards le lendemain. Il a d'ailleurs à nouveau battu l'Indien en finale des qualifs au British Open et retrouvera aujourd'hui Tarek Momen au premier tour.

  • Annecy PSA Open 2017 (Annecy, France) – 5 000 $ (hommes)

Vainqueur : Benjamin Aubert (France)

Outre Aubert et Masotti, de nombreux autres Françaisn étaient engagés en Savoie : Crouin et Corigliano ont perdu en quarts de finale, Bonmalais au premier tour alors que Christophe André avait dû hélas abandonner à ce stade du tournoi. Les semi-retraités Julien Balbo et Fabien Verseille ont été battus en qualifications.

France

  • Championnat de France 2ème série (Sautron) – hommes et femmes

Vainqueurs : Aurélien Gontero (Chartres) et Élodie Ducos (Bayonne)

  • Championnat de France 4ème série (Roanne) – hommes et femmes
Vainqueurs : Kévin Herry (Mont-de-Marsan) et Agnès Koch (Tarnos)
  • Open National Prestige Ekwalis (La Possession) – hommes (2700 euros) et femmes (1300 euros)

Vainqueurs : Johan Bouquet (PUC) et Laura Gamblin (US Créteil)

Les favoris ont tenu leur rang à La Réunion. Johan Bouquet a été intraitable toute la semaine, particulièrement en finale contre Jérôme Dadot. Les choses ont été un petit peu plus compliquées pour Laura Gamblin (originaire de l'île), qui s'est défaite de deux anciennes joueuses de haut niveau : la numéro 1 Réunionnaise Marjory Fosse en demi-finale puis la double tenante du titre Soraya Renai en finale.

Johan Bouquet et Laura Gamblin (à droite) ont regné en maîtres à l'Open National Ekwalis (Crédit photo : Nicolas Barbeau)

Agenda

PSA

  • Allam British Open (Hull, Royaume Uni) – 19 au 26 mars – 150 000 $ (hommes) + 150 000 $ (femmes)
Français engagés : Grégory Gaultier, Mathieu Castagnet, Camille Serme, Grégoire Marche, Coline Aumard (tableau principal), Lucas Serme, Chloé Mesic, Laura Pomportes (éliminés en qualifications) 
  • Hampshire Open 2017 (Southampton, Royaume-Uni) – 21 au 26 mars – 5 000 $ (hommes)
  • Manitoba Open 2017 (Winnipeg, Canada) – 21 au 26 mars – 15 000 $ (hommes)

Français engagé : Geoffrey Demont (qualifications)

France

  • Championnat de France -13/-17 ans (Blagnac) – 24 au 26 mars, garçons et filles

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered

Paramètres

Menu